NOUS CONTACTER

46 rue René Clair - 75018 Paris

contact@tryon-environnement.com

 
DEFINITION

Les biodéchets sont des déchets organiques, non dangereux, et biodégradables.

Il s'agit des rebuts de préparations alimentaires, épluchures de fruits et légumes, restes de repas, produits alimentaires périmés.

 

Ces gisements de biodéchets sont encore souvent détruits, notamment par manque de capacité de traitement, malgré la loi et la conscience environnementale qui obligent les parties prenantes à mettre en place rapidement des filières de valorisation sur tous les territoires.

CHIFFRES CLES

80% d'eau dans les biodéchets en font une matière qui se dégrade naturellement rapidement. Les biodéchets doivent donc être collectés fréquemment. Cette matière organique est aussi une formidable bio-ressource énergétique et agronomique.

10 Millions de tonnes de biodéchets sont produits chaque année en France. Cela représente plus d'1/3 des ordures. Les acteurs produisent approximativement:

très variable

Tonne/an

Supermarchés

20 à 200

Tonne/an

Restaurant

5 à 50

Tonne/an

Particulier

5 à 50

kg/an/hab

Autres IAA

+ de 80% des biodéchets sont détruits, alors qu'ils pourraient être bio-recyclés. Les bonnes pratiques et les filières ont pris du retard et se mettent en place petit à petit.

REGLEMENTATION
 

Obligation

Le producteur doit mettre en place un tri sur le lieu de production, une collecte sélective, et une valorisation organique par méthanisation ou compostage.

Sanction

En cas de non respect, l'établissement risque: 75 000 € d'amende, 2 ans de prison, 3 ans de mise en demeure.

Acteurs concernés

- Depuis 2016* : producteurs > 10 tonnes de biodéchets par an

- D’ici 2023** : les collectivités doivent généraliser la collecte pour tous les acteurs jusqu’aux particuliers 

*Loi 12 juillet 2010 (Grenelle II de l’Environnement)

**Loi 18 aout 2015 (Loi Transition Energétique)

 
PARCOURS
TOUT EST MELANGE,
PUIS DETRUITS

Installation d’enfouissement

Enfouit les biodéchets sous terre, créant de véritables montagnes de déchets.

Usine d’incinération

Brule le biodéchet (qui est  composé à 80% d’eau) pour produire de l’électricté, mais libère dans l’atmosphère du CO2 et de la chaleur.

Plateforme de compostage

Dégrade la matière pour faire du compost, excellent amendement. Nécessite au moins 50% de déchets verts. Libère du CO2.

Unité de méthanisation

Digère la matière par l'action de bactéries dans des cuves étanches, pour produire du gaz naturel vert et du fertilisant organique. Le carbone est captée en énergie renouvelable.

PARCOURS HISTORIQUE HORS LA LOI
PARCOURS CIBLE REGLEMENTE
LES BIODECHETS SONT TRIES ET ENVOYES EN REYCLAGE
POUR SE METTRE EN CONFORMITE
 

        Capter les biodéchets

  • Installer des matériels de tri sur tous les lieux de production (chambre froide, préparations chaudes, retours plateaux, plonge…)

  • Installer de la signalétique communicante: affiches, pictogrammes…

  • Former le personnel et les convives

  • À retenir quelque soit la façon dont le biodéchet est capté:

    • C’est le producteur qui est responsable du tri et de l’envoie des biodéchets dans les filières de valorisation

    • C’est l’ensemble de la matière avec ses jus, qui doit faire l’objet d’une valorisation organique

        Collecter et valoriser

L’élément bloquant est souvent la capacité de traitement insuffisante des Span3 en France qui oblige à parcourir de longues distances pour acheminer les biodéchets, et donc à payer des couts logistiques forts qui pèsent lourdement sur le coût de gestion. 

Logistique longue distance

Traitement centralisé

Traitement petite échelle 

Collecte locale