top of page
  • TRYON

Tryon Environnement annonce l'implantation d'une unité de micro-méthanisation urbaine à Limoges

Dernière mise à jour : 13 juin


Tryon Environnement, spécialiste la gestion des biodéchets alimentaires, annonce un investissement majeur de près de 6 millions d'euros pour l'établissement d'une unité de méthanisation en zone d’activité Limoges Nord. Ce projet s'inscrit en réponse à l’obligation de tri à la source de biodéchets alimentaires pour tous, professionnels et particuliers depuis le 1er janvier 2024. Cette unité représente un investissement majeur qui contribuera activement à répondre à l'exigence de réduire l'impact environnemental des déchets organiques sur le territoire de la Métropole.

 

Modul’O : une unité de petite méthanisation au cœur du territoire limougeaud

Tryon Environnement se distingue par sa capacité à déployer rapidement des infrastructures innovantes pour favoriser une gestion durable des biodéchets. Le projet, situé en zone d’activité Limoges Nord, contribuera à répondre aux enjeux environnementaux de la Métropole et à renforcer la transition vers une économie circulaire.


Notre projet a été favorisé par la politique environnementale ambitieuse de Limoges Métropole qui nous a offert l’opportunité d’acquérir un terrain disponible dans la zone d’activité. Notre unité Modul’O s’intègre dans la dynamique impulsée par la métropole pour améliorer la gestion des biodéchets et éviter leur enfouissement. Sébastien Gacougnolle, co-fondateur de Tryon Environnement

Je suis heureux de voir une jeune entreprise comme Tryon réaliser un investissement aussi conséquent sur le territoire de Limoges Métropole. Tryon s’inscrit pleinement dans les évolutions législatives nationales du traitement des déchets alimentaires et dans la politique de durabilité que nous poursuivons, le tout, il faut le souligner, sans solliciter d’argent public. Guillaume Guérin, président de Limoges Métropole

Comment fonctionnent nos unités Modul’O ?

La particularité de nos unités de petite méthanisation, baptisées Modul’O, est qu’elles s’implantent en périphérie des zones urbaines, là où se trouvent les plus gros producteurs de biodéchets alimentaires. L’unité de Limoges traitera jusqu'à 10 000 tonnes de biodéchets alimentaires par an. Grâce à ce processus innovant, elle produira du biogaz réinjecté dans le réseau GRDF.

En un an, notre unité est capable d’alimenter 40 bus roulant au GNV, ou de couvrir les besoins de chauffage de 3 000 habitants.

De plus, cette méthanisation générera du digestat, un fertilisant organique, favorisant la revitalisation des sols agricoles.

 

Une collecte des biodéchets plus verte

Ce projet participe également à la diminution des émissions de CO2 liées à la collecte des biodéchets sur le territoire.

Modul’O Limoges intègrera une station GNV pour alimenter l’ensemble de nos bennes de collecte. Ainsi, nous avons l’ambition de contribuer aux objectifs de la Métropole en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre sur son territoire, pour préserver la qualité de vie des habitants.

 

Implantation stratégique et responsabilité environnementale

L'unité de méthanisation sera installée sur un terrain de 3 500 m2 dans la ZA Limoges Nord.

L’objectif de Tryon est de limiter le nombre de kilomètres parcourus par les biodéchets sur un territoire. Cela permet de réduire l’impact logistique et écologique du traitement des biodéchets.

Cette localisation permettra un accès facile aux déchets produits par la population locale tout en facilitant la distribution du digestat aux exploitations agricoles environnantes.tout en facilitant la distribution du digestat aux exploitations agricoles environnantes.

189 vues0 commentaire

Comments


bottom of page